Une mémoire pour l'avenir

| Bas de page |

De Vesse à Bellerive sur Allier

Il y a un peu plus de 100 ans, le 23 janvier 1903, Vesse devenait officiellement Bellerive sur Allier,


Dans le canton de Brugheas et dépendant de la sous-préfecture de Gannat.

«VESSE» ... Un nom dont l'origine évoquait peut-être le mot gaulois « vaissa » qui signifiait « noisetier », ou bien le latin « vadum », le « gué », signifiant un passage à gué de la rivière à cet endroit où convergeaient deux voies romaines, ou pire, les « vesses » de loup malodorantes qui auraient poussées sur le territoire de cette commune.

Quelle que soit l'étymologie exacte de « Vesse », sa dénomination sonnait mal et donnait probablement une image de marque négative de la commune, peuplée alors de quelques centaines d'habitants, à une époque où, depuis Napoléon III, Vichy, sa voisine de l'autre rive, voyait sa renommée gagner le monde entier.

Ce nom sonnait si mal aux oreilles des habitants eux-mêmes, qu'en Août 1901, Joseph Bégonin, le maire, et son conseil municipal prirent la délibération suivante :

Monsieur le Maire expose que le nom de cette commune, par sa consonance, prête à la plaisanterie. Il a pensé qu'il convenait d'en demander le changement et d'adopter à la place une dénomination plus conforme à la topographie de son territoire.
En conséquence, il propose au Conseil Municipal d'accorder le nom de BELLERIVE SUR ALLIER, qui répond exactement au caractère du territoire et à la situation du chef-lieu sur le bord de l'Allier, au point où la beauté du site justifie en effet, la nouvelle dénomination.
Le Conseil Municipal, ouï l'exposé fait par le maire, appréciant la proposition qu 'il vient de lui faire, laquelle répond aux désirs à maintes reprises manifestés par les habitants, à l'unanimité délibère : « Il y a bien lieu de demander le changement du nom actuel de VESSE et de le remplacer par celui de BELLERIVE SUR ALLIER »
La demande monta donc en Conseil d'Etat et, le 23 janvier 1903, un décret présidentiel officialisait ce changement.

Blason de Bellerive sur Allier

La bourgade devenue ville se voit attribuer un blason en 1986

«Coupé de sinoples et de gueules à la fasce ondée d'argent accompagnée en chef de deux fleurs de lys d'or et en pointe d'un étui de crosse du même, au cheval coupé d'or brochant sur le tout»
La fasce ondée c'est l'Allier, les fleurs de lys rappellent que les Bourbon-Busset furent seigneurs du château de Beauregard et du Bost. La crosse est celle de Saint Laurian, patron de la commune dont on peut voir une jolie statue à l'église. Enfin le cheval coupé est lié à la légende de la Source Intermittente.



apperçu de la carte du bourbonais et de vesse

Recherche, Sauvegarde, Diffusion par tous moyens des savoirs culturels, manuels, traditionnels et artistiques du Bourbonnais

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .